Application d'une bande antidé­rapante sous l'eau : aperçu

L'une des questions les plus fréquemment posées est la suivante : Est-ce que votre matériau antidérapant fonctionne sous l'eau ?

La réponse est oui c'est possible mais non !

Quasi tous les systèmes autoadhésifs de grande qualité fonctionnent de la même façon ; un revêtement semi-liquide qui, une fois mis sous pression, "sèche" pour permettre aux grains thermo­fus­ibles de s'accrocher et de tenir.  Au bout d'environ 24 à 48 heures l'adhérence du joint adhésif à l'adhésif acrylique est complète.­  Si de l'eau est présente alentour, l'adhésif ne pourra pas être lié et une bosse se formera alors immé­diatement.

Beaucoup de nos clients ont réussi à appliquer notre bande antidé­rapante sur une surface non poreuse, propre, sèche et exempte de graisse et ont ensuite mis le tout sous l'eau.  Et quand bien même si dans la plupart des cas, l'opération fut une réussite, il peut arriver qu'il y ait des échecs.­  Nous pensons que les échecs viennent très probablement du fait de la présence de chlore, Mais, vu le petit nombre d'appli­cations possibles et le nombre encore plus petit d'échecs, nous n'avons pas fait d'examen plus approfondi.

Quelle garantie à 100 % pouvez-vous offrir ?

Malhe­ure­usement, aucune.

Oui mais les glissades sous l'eau sont assez courantes...  Heskins a bien un plan ?

Certes, des tests sont en cours, mais ce problème est très difficile et étonnamment complexe.  Nous collaborons avec des entreprises qui produisent des carreaux adhésifs temporaires sous-marins spé­cifiques.  Nous avons une zone test, le bain à remous du président de notre compagnie ! Différentes solutions adhésives sont immergées et nous surveillons les évolutions.

Vous voulez en discuter ou vous voulez de la docum­en­ta­tion, n'hésitez pas à en parler à l'équipe de vente par le chat en direct, le téléphone ou en remplissant le formulaire contact, un de nos repré­sentants reprendra contact avec vous aussi vite que possible...

Posted on